Dans six mois, une nouvelle usine de traitement d’eau potable sera opérationnelle à la station de captage de la Mefou, à une vingtaine de Km de la ville de Yaoundé, afin d’apporter 50 000 mètres cubes d’eau potable supplémentaires par jour, aux populations de la capitale camerounaise.

Cette infrastructure sera construite sur le modèle Build-Operate-Transfert (BOT) par la firme indienne Imperial Holding Ltd, qui a signé un accord dans ce sens le 1er décembre 2014 à Yaoundé, avec le gouvernement camerounais, représenté par le ministre de l’Energie et de l’Eau, Basile Atangana Kouna.

Selon les termes de la convention, cette usine de traitement, qui va coûter environ 49 milliards de francs Cfa à la partie indienne, apprend-on, sera gérée pendant 15 ans par son constructeur, avant d’être ensuite rétrocédée à l’Etat du Cameroun.