Dans le cadre de la phase pilote de son Projet pour l’amélioration de la qualité de l’éducation de base (PAQEB) au Cameroun, le gouvernement a mis à la disposition de 51 écoles primaires de six régions du pays, 4620 cartables électroniques, afin de promouvoir l’e-education, a-t-on appris officiellement.

Le 27 novembre 2014, au sortir d’un séminaire gouvernemental consacré au développement de l’administration électronique (e-government) au Cameroun, les pouvoirs publics camerounais ont annoncé que cette expérience sera étendue à plusieurs autres écoles primaires du pays.

Pour rappel, afin de développer l’e-government dans le pays, le ministère des Postes et Télécoms (Minpostel) a lancé en octobre dernier, un appel à manifestation d’intérêt, pour le recrutement d’un prestataire devant réaliser l’étude, en vue de «l’implémentation des plateformes de services en ligne dans le cadre du projet e-post».

En effet, a expliqué le Minpostel, dans le cadre du projet e-post, qui a consisté à numériser et interconnecter tous les 234 bureaux de poste du pays, il a été mis en place un datacenter «prédisposé à héberger les plateformes de l’e-commerce, e-banking, e-money, e-santé, e-éducation et e-governement (…) Une bonne exploitation de cette prédisposition pourrait permettre au Cameroun de faire un pas décisif vers l’édification de la société de l’information inclusive en cours».